Bilan Blackpills #1

Bilan Blackpills #1

Il y a quelques temps je vous présentais la plateforme mobile Blackpills ici. Après visionnage de certaines de leurs séries, je vous fais mon premier bilan.

Skal

Dans les langues nordiques, Skal veut dire « Santé » ou « A la tienne » ! Effectivement, c’est très bien tourné comme titre pour cette série puisque nous suivons les aventures d’Arthur, youtubeur à succès, dans un monde où il n’y a plus d’électricité, ni d’eau. Du jour au lendemain, Arthur doit affronter l’apocalypse.

Même si le résumé n’est pas bien long, la réalisation est géniale. le réalisateur, Benjamin Cappelletti, se moque des codes de films ou de séries. Arthur se moque ouvertement des scénaristes, lit le script d’une fusillade car le budget ne permet pas de la réaliser en vrai… C’est une série qui se laisse regarder, l’histoire est étonnante au final, elle n’est pas forcément prévisible.

 

Purgatony

Pourquoi Tony ? Parce que Tony est le personnage principal de ce dessin animé, le seul disponible pour l’instant sur la plateforme. Tony travaille au purgatoire, avec ses collègues, ils reçoivent dans leur bureau les personnes décédées et décident si ils passeront le reste de l’éternité en enfer ou au paradis. Job pas forcément facile pour tout le monde d’ailleurs ! Et Tony se retrouve régulièrement convoqué dans le bureau de son boss, la Faucheuse elle même.

J’ai beaucoup aimé regarder les aventures de Tony, c’est léger, c’est sympa, sans prise de tête (sauf pour Tony bien sûr).

All wrong

Carlos, restaurateur, enchaîne les mauvaises passes. Son restaurant va mal, il est amoureux de la copine de son meilleur ami et en passant la nuit avec une jeune femme, celle ci lui apprend que son sexe a mauvais goût. Pas facile à vivre.

C’est une des premières séries de la plateforme que j’ai visionné. Je suis bon public, il me faut pas grand chose pour m’amuser alors forcément, vu le synopsis, on s’attend à des situations…cocasses, et c’est effectivement le cas ! Comme Purgatony, c’est léger à regarder et distrayant.

 

You Got Trumped

Alors là, si vous voulez voir une série débile, vous êtes servis ! On suit ici les 100 premiers jours de Donald Trump à la maison blanche. Il est ridiculisé sur 20 générations, c’est terrible ! Si vous ne voulez VRAIMENT pas vous prendre la tête et que l’humour gras ne vous fait pas peur, foncez !

Pineapple

Revenons avec un peu plus de sérieux avec cette série. Après son agression dans une mine, une jeune fille ne prononce plus qu’un seul mot – Pineapple. C’est très déroutant à regarder, la fin m’a laissée perplexe, mais malgré tout, c’est plaisant de retrouver un univers qui s’inspire de Twin Peaks, la série tire un peu sur la longueur mais en s’accrochant on découvre une certaine esthétique dans un univers bien travaillé.

 

 

Je suis impatiente de découvrir d’autres séries de Blackpills, la plateforme propose vraiment beaucoup de contenus différents, pour plaire à tout le monde. Je reviendrai forcément avec un second article sur le sujet !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *